Pornographie pour enfant

avril 7, 2009

dsc_0043

Vous avez vu les petits string taille bébé-pute à gagner dans la jolie petite boite rose entre les claque-doigt et les bracelet du Mickey club ?

Est-ce que je suis devenu réac’ ou est-ce que quelque chose qui cloche d’après vous ?

dsc_0044

Retour en 98

avril 2, 2009

henry-mondial-1998_diaporama

la suite en musique ici….

http://www.myspace.com/levraiben

Chips

mars 29, 2009

dsc_0011

Elle était allongée près du sable,

Dorée, salée et huileuse…

Exactement comme une chips

Blonde et appétissante,

La plus belle du paquet… La plus craquante

J’ai voulu la croquer,

L’amuse-gueule parue choquée

Je lui dis :

« Petite tranche de pomme de terre, monte en voiture, faisons un tour sur la plage… Arrière.

Je serais ton prince charmant, je te ferais vivre un vrai conte de Fée-culant… »

Elle me dit :

« Tu es un garçon bizarre »

Je la regardais comme on regarde un homard

dans l’aquarium d’un restaurant de fruit de mer,

Avec de la tendresse,

De la pitié,

Mais une faim meurtrière !

La moutonnerie

mars 28, 2009

Voici un cliché métaphorique assez inespéré prit au hasard d’une promenade dans les Cévennes ce matin.

On peut y voir que les lieux de cultes sont toujours très appréciés par les moutons.

moutons

Saloperie d’arbres

mars 27, 2009

Avant la fôret était calme… A part le bruit des tams-tams

Les indigènes sont partis en ville pour chercher du travail

Avant nous étions des millions, des milliers, invincibles

Aujourd’hui je suis seul… Dernier obstacle à la nouvelle voie rapide

Des pauvres cons avec des cheveux longs s’enchainent à moi

Ils chantent des chansons qui ont étés écrites… Sur moi

Ils chantent, ils protestent, lève un poing, puis les deux

S’énervent un peu puis… Un coup de feu

Tous le monde détale, les bulldozers arrivent en rafale

On dirait bien que les indigènes ont trouvés du travail

Ils m’entaillent, les tronçonneuse me font mal

Juste un arbre qui s’affale, on m’étale sur un Pal

D’un camion à un bateau, d’un bateau à un camion

D’une usine à une papeterie, me voilà en rayon

Le voilà qui m’achète… Sur mes restes il écrit

J’espère au moins que ça ne parle pas d’écologie

arbre

Hormis les ronds points, ce qui marque le plus quand on parcourt la France c’est le goût de ses habitants pour les mauvais jeux de mots sur les devantures de leurs magasins…

dsc_0081

dsc_0071

403332_2

Ce qui est assez incroyable chez notre ami négationniste Richard Williamson, c’est que bien qu’il réfute l’existence des chambre à gaz il n’en est pas pour autant moins convaincu de l’existence des Rois Mages et de la virginité de Marie… Bravo ducon !

page_12

TOI qui fais parti de ceux qui dans leur tendre enfance ont passé leurs Weekends et leurs vacances devant des dessins animés de Walt Disney…

TOI qui connaissais par cœur les habitudes de tes héros, qui dormais même avec leurs effigies en peluche….

TOI qui a senti de chaudes larmes perler le long de ta joue à la vue de Bambi prise au piège d’un terrible incendie….

TOI qui était cramponné à ton siège en regardant ton ami Nemo échapper au vilains prédateurs…

Et bien je suis au regret de t’informer que TU es un dangereux psychopathe mon ami

Tous tes gentils copains avec leurs yeux brillants, malicieux, leurs mimiques craquantes et à qui l’on prêtait des souvenirs, des rêves, des espoirs et bien tu les a engloutis sans la moindre pitié. Ces poulets, ces porcs et ces vaches, pourtant humanisés, sont tous passés les uns après les autres dans ton assiette puis dans ton tube digestif.

Notre société, soi disant civilisée, nous apprend à dévorer ceux que nous avons aimé sans que personne ne s’en offusque. Ces liens sentimentaux que nous avons crée avec ces bestioles qui dans nos fictions favorites se questionnent, se projettent, ressentent, souffrent comme nous et pour lesquels nous avons eu de la compassion font de nous des cannibales en puissance.

NOUS AVONS MANGÉ NOS AMIS D’ENFANCE

page_11

Avant/Après

février 21, 2009

AVANT

dsc_00771

APRES

dsc_0071

Moralité ?

Ne sois pas un pigeon ou tu finira en pastilla aux mégots pour les chiens errants



Quelle ironie….

février 20, 2009

Hier je suis passé devant chez « Jennyfer » le magasin pour shampouineuse coquette

et autre tektoneux nostalgique de l’année dernière…

Quelle ne fut pas ma surprise devant le soutien rose fluo affiché par la marque en faveur du Gaysbollah…

img_0542

Le défilé des écharpes palestiniennes dans les rues de ma ville à le don de m’agacer prodigieusement, fort heureusement j’y trouve malgré tout une consolation …

En effet, il me parait évident que pour se retrouver pendus aux cous de tous les joyeux naïfs et autres dangereux démagogues, pour être aussi branchés et  omniprésents dans les magasins les dits torchons sont inévitablement fabriqué par des Juifs (encore eux les salauds!!!)…

Finalement je vais peut-être m’en acheter un ?